Protéines Végétales : Découvrez La Réalité Derrière Les Idées Préconçues !

janvier 26, 2024
Par Anais J. À table

    À l’heure où les protéines végétales gagnent en popularité, elles suscitent encore critiques et idées préconçues. Et si nous faisions appel à nos experts nutrition pour passer au peigne fin 4 idées reçues autour de ces substituts de viande ? Décryptage dans : 3, 2, 1…

    1. « Remplacer la viande par des protéines végétales, fausse ou bonne idée ? » – Bonne idée !

    Supprimer la viande de l’alimentation n’est pas seulement une question de goût, mais aussi une décision plus éthique et plus écologique. Les substituts de viande offrent une solution pratique pour remplacer facilement la viande par des alternatives prêtes à l’emploi, sans compromettre votre apport en protéines. Cette approche semble être la solution idéale pour tous les amateurs de burgers, saucisses, nuggets et steaks. Et la bonne nouvelle, HelloFresh vous propose jusqu’à 7 recettes végétariennes, comme le Steak végétal & sauce Diane ou Salade thaï aux émincés végétariens qui ne vous laisseront pas indifférent.e !

     

    Voir le menu

    2. Les protéines végétales ne sont pas bonnes gustativement en comparaison à la viande » – NON

    Certains substituts de viande, comme les galettes de céréales, de légumineuses ou de tofu, ne cherchent pas à imiter le goût ou la texture de la viande. Les comparer à la viande serait comme comparer des bottes à des tongs – les deux sont trop différents. Cependant, ces produits restent délicieux avec leur savoureux goût de céréales torréfiées. De nombreux substituts de viande réussissent à imiter parfaitement la texture et la saveur d’une viande marinée grâce aux protéines de pois, blé, soja ou fève et à des épices comme le paprika fumé. Faites l’expérience avec vos proches en leur faisant goûter votre plat sans leur dire qu’il s’agit d’un substitut de viande, vous serez bluffés ! De plus, la version veggie émet beaucoup moins de CO2 que la version carnée. Consultez notre comparatif bolognaise tradi’ vs. bolognaise carnée ici.

    3. « Les protéines végétales sont ultra-transformées » – Tout dépend du produit

    Il est important de distinguer la transformation d’un ingrédient* par la cuisson, les actions mécaniques (broyage, mixage, extrusion), et la congélation, de l’ultra-transformation** qui implique des additifs synthétiques. Certes, certains substituts de viande sont ultra-transformés, ce qui pourrait poser problème en cas de consommation régulière, au même titre que tout autre ingrédient.

    Il est est crucial de bien s’informer et de ne pas se laisser influencer par les idées préconçues. 

    4. « L’apport protéique des alternatives végétales peut être équivalent à celui de la viande” – OUI

    Il existe différentes alternatives à la viande, qui dans certains cas peuvent être aussi nutritives, voire plus nutritives que certains ingrédients carnés : 

    • Combinaisons végétariennes de protéines complètes (ex : amandes : 22.6g/100g) et abricots secs : 2.88g/100g)
    • Protéines alternatives (ex : protéine de soja : 20.4g/100g)
    • Galettes de blé et légumes*** (source de glucides (20.8g/100g), de protéines (13.4g/100g), et de fibres (3.1g/100g)).

    Le saviez-vous ? Une quantité de 100g de poulet équivaut en protéines à :

    • 40g de quinoa, 50g de fèves et 50g de maïs
    • Ou 90g de semoule et 50g de pois chiches
    • Ou 100g de riz et 50g de lentilles
    • 1 steak végétal à base de soja et 40g de pâtes

    Source : Valeurs nutritionnelles des protéines végétales dans l’alimentation, Stéphane Walrand, Dider Rémond, Sandra Denery, Marc Anton, Didier Dupont, INRA 2013

     

    Notre sélection de recettes à base de protéines végétales :

    Voir le menu

    Qu’il s’agisse de galettes de lentilles et de céréales ou de produits à base de soja et de protéines de pois texturées, ces alternatives offrent une solution pratique pour ceux qui cherchent à réduire leur consommation de viande sans frustration, pour une assiette plus responsable. HelloFresh l’a bien compris et les intègre régulièrement dans ses recettes pour s’engager encore plus en faveur de la planète tout en vous faisant gagner du temps en cuisine !

     

    *Définition : aliments bruts ou peu transformés cuisinés en utilisant des ingrédients culinaires dans le but d’augmenter leur durée de conservation ou de modifier leurs qualités sensorielles (pains, fromages, aliments conservés en salaison, fruits au sirop, etc.)
    ** Définition : aliments ayant subi d’importants procédés de transformation ou dont la formulation contient des additifs non nécessaires à la sécurité sanitaire du produit (colorants, émulsifiants, édulcorants, etc.) ou des substances industrielles (huiles hydrogénées, amidons modifiés, maltodextrine, protéines hydrolysées, etc.) pour imiter ou améliorer les qualités sensorielles des aliments (sodas, soupes déshydratées, produits carnés reconstitués, etc.).
    ***Référence : Bjorg Galettes Céréales, Lentilles & Curry, Bio 200g 

    Article précédent
    5 Clichés sur l’Alimentation Passés À La Loupe 5 Clichés sur l’Alimentation Passés À La Loupe

    Cet article pourrait vous plaire